Le quatrième anniversaire de Ruth

Publié le 24/09/2018
a861c4a6aed1d74495c88f15e8333746-ruthOriginal

Ce 5 septembre 2018, Ruth vient de fêter ses quatre ans. Sa mère lui donna naissance alors qu´elle n´avait que treize ans quand elle fut violée. Quand sa famille se rendit compte que la jeune fille était enceinte, elle la rejeta et la renvoya de chez elle. Nous apprîmes qu´elle trouva refuge dans un foyer pour jeunes mères adolescentes et qu´elle prit la décision de mettre l´enfant en adoption dès sa naissance.

La petite Ruth arriva chez nos Sœurs Missionnaires Servantes des Pauvres en état de légère dénutrition. Elle avait besoin d´être opérée des fontanelles car son crâne trop étriqué ne permettait pas au cerveau de se développer normalement.

Nous nous rendîmes rapidement compte en voulant lui donner une alimentation plus nutritive, suivant les conseils de la nutritionniste, qu´elle était sujette à faire des hémorragies. Après avoir reçu cinq doses de sang, les médecins de l´hôpital réussirent difficilement à les contrôler. Faisant des recherches plus poussées, ils se rendirent compte qu´elle souffrait de varices œsophagiennes, que le foie était abimé et la rate trop grande pour une enfant d´un an. Il lui était impossible d´être suivie médicalement à Cusco.

A Lima, où elle vit depuis maintenant trois ans, elle eut une très forte rechute au point que l´on a pensé qu´elle en mourrait. Elle reçut l´onction des malades des mains du Père Giovanni, à l´hôpital et sa santé s´améliora. Les médecins lui découvrirent d´autres maladies : une thrombose dans une veine qui arrive au foie, ce qui expliquerait pourquoi le foie fonctionne mal. Il fut donc impossible de l´opérer des fontanelles. Actuellement elle souffre donc d´une microcéphalie légère.

Malgré tout cela, elle réussit à se rétablir. Actuellement elle doit prendre des médicaments qui permettent de stabiliser sa santé. Les médecins disent qu´il lui faudrait une opération fort délicate.

Sa situation est plutôt compliquée.

Entre temps, elle a appris à marcher, elle court même, commence à s’habiller seule; elle aime danser, prier, aller à la messe. Elle aime aussi écouter de la musique classique. Le plus grand défi pour nos sœurs, en ce qui la concerne, est qu´elle apprenne à parler malgré la microcéphalie.

Dieu lui a confié une bien belle mission : celle de donner de la joie à tous ceux qui s´approchent d´elle...  et il faut voir comment elle s´y prend !!! Malgré ses souffrances, à quatre ans, elle est capable de laisser ses douleurs de côté pour offrir un sourire à ceux qui, comme elle, souffrent également. Elle ne connaît que la maison de nos Sœurs dans laquelle elle habite, l´hôpital et la rue qui y conduit, et quel que soit l´endroit où elle se trouve, elle recherche toujours une croix ou une image sacrée devant laquelle elle fait une belle révérence, ce qui édifie grandement nos sœurs.

Nous la recommandons à vos prières, et soyez en certains, elle aussi priera pour vous.